logo-mini
Berlin

Attaque de Berlin : que veut-on nous faire croire ?


Partager

Berlin

Sans surprise, Daech a revendiqué l’attaque terroriste contre le marché de Noël à Berlin.

On peut imaginer la suite médiatique, écrit le Figaro : « certains diront que l’événement demeure un incident isolé ». On chantera en chœur « pas d’amalgame ». D’autres se demanderont encore une fois si l’Occident ne l’a pas cherché, bien qu’on se demande de quelle manière l’Allemagne a bien pu se rendre coupable d’une forme plus ou moins intransigeante de laïcité néocoloniale.

Le système médiatique, devant l’islamisme, ajoute la publication, cultive l’art du déni. Il déréalise les événements, les égrène en mille faits divers et empêche de nommer la guerre faite à l’Occident.


Poster un Commentaire

treize + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.