logo-mini
anglais

Après le Brexit faut-il continuer ou pas de promouvoir le tout-anglais en Europe?


Partager

anglais

Nul ne l’ignore en Europe, l’anglais s’est imposé comme la langue officieuse, de référence, quasi-exclusive des institutions de l’Union Européenne.

À Bruxelles, c’est l’anglais qui l’emporte. Pas de plurilinguisme qui pourrait être pourtant perçu comme un atout économique, comme une richesse culturelle de premier ordre.

Mais le tout-anglais est-il légitime en son principe ? Et maintenant que les Britanniques ont choisi de sortir de l’UE, faut-il continuer  à le promouvoir ?


Poster un Commentaire

vingt + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.