logo-mini
Qualcomm

Apple porte plainte contre son fournisseur Qualcomm et lui réclame 1 milliard de dollars


Partager

Qualcomm

Et ce, en s’appuyant sur les poursuites engagées par l’administration américaine contre le spécialiste des processeurs, accusé de pratiques anticoncurrentielles sur le marché des smartphones.

Qualcomm est un fournisseur majeur d’Apple mais aussi de Samsung, auxquels il vend des puces modem pour la connexion aux réseaux mobiles.

À eux deux, comme l’explique les analystes de Reuters, Apple et Samsung ont généré à eux deux 40% du chiffre d’affaires annuel du groupe (évalué à 23,5 milliards de dollars).

Dans sa plainte, Apple accuse son fournisseur d’avoir surfacturé ses composants et d’avoir refusé de lui accorder environ un milliard de dollars de remises sur lesquelles il s’était engagé.

La Federal Trade Commission (FTC) a engagé une procédure à l’encontre de Qualcomm pour abus de position dominante explique Thomson Reuters.

Qualcomm a réagi à cette annonce en disant vouloir contester « avec vigueur » les arguments de la FTC.


Poster un Commentaire

20 − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.