logo-mini
Alexander McQueen

Alexander McQueen : le hooligan de la mode!


Partager

Alexander McQueen

Usé par la drogue, miné par ses démons intérieurs, Alexander McQueen s’est suicidé en 2010. Doué d’un sens de la coupe hors pair, scénographe souvent génial, il était aussi une sorte de hooligan égaré dans le monde de la mode !

Après des études à la Central Saint Martins College of Art and Design à Londres, Alexander McQueen crée sa propre maison et très vite ses collections sont repérées et mises en avant par le magazine Vogue.

En 1996, le créateur arrive chez Givenchy. Malgré son talent, sa première collection est loin de séduire les critiques qui ne comprennent pas son style.

En 2001, Alexander McQueen décide alors de se consacrer à sa maison éponyme. Loin des sentiers battus de la mode, il laisse libre cours à ses envies et à son imagination. Son style séduit par son audace et son refus de coller aux standards de la mode. Les coupes des vêtements sont d’une complexité technique folle et les patronages mosaïques sont quasiment impossibles à réaliser. McQueen revendique ainsi une mode avant-gardiste, cherchant constamment de nouvelles formes.

Mais le succès et la gloire ne font pas tout. En 2010, Alexander McQueen met fin à ses jours, laissant Sarah Burton son assistante reprendre les rênes de la maison.


Poster un Commentaire

huit + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.