logo-mini
Alep

Alep : l’interminable guerre


Partager

Alep

Alors que la trêve conduite la semaine dernière avait donné un espoir, Alep est aujourd’hui plus meurtrie que jamais.

L’ambassadeur de la France à l’ONU a dénoncé des « crimes de guerre » commis à Alep. Il a comparé Alep à Sarajevo pendant la guerre en Bosnie et à Guernica pendant la guerre d’Espagne. La réunion a été convoquée par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni. Ces pays veulent faire pression sur la Russie, et indirectement sur le régime syrien, pour rétablir un cessez-le-feu.

De son côté, Le Kremlin a fustigé hier le « ton et la rhétorique inadmissibles » des ambassadeurs américain et britannique au lendemain des accusations de « barbarie » et de crimes de guerre qu’ils ont lancées à l’ONU contre l’armée russe en Syrie.


Poster un Commentaire

onze − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.