logo-mini
Derniers Articles de l’Auteur
  All posts by Aziz Boucetta
Mouvement national

L’irrésistible érosion du Mouvement national

L’appellation est belle, belle et noble. Mouvement national. La nation en mouvement, en marche, en action, comme le Comité d’action qui fut l’ancêtre du parti de l’Istiqlal. Depuis, ce parti en a donné d’autres et le Mouvement national naîtra dans la gloire de la lutte pour l’indépendance. Depuis, le temps a fait son outrage et […]

Ouvrir
négociations

Constitution, institutions, et autres négociations

Au commencement, était le Verbe… et par la suite il y a eu le langage, puis le bavardage, et ensuite la négociation. L’Homme est naturellement porté à avoir, à s’accaparer plus qu’il ne peut, voire plus qu’il ne doit. Et de ce fait, il est continuellement appelé à négocier. Mais la négociation est un art.

Ouvrir
Éjections législatives

Éjections législatives

Avant le 7 octobre, le Maroc se préparait aux élections législatives, qui devaient être des élections normales. Le jour dit, le scrutin s’est tenu, avec les résultats qu’on sait. Et dès après, les élections se sont transformées en éjections. Plusieurs partis ont en effet connu dans leurs directions soit des départs actés et consommés, soit […]

Ouvrir
partis de l’administration

Les partis de l’administration

Il s’agit d’une nomenclature bien marocaine… partis de l’administration pour être gentil, partis- « cocotte-minute » pour être plus méchant, voire persifleur. Alors, qu’est-ce  qu’un parti de l’administration ?

Ouvrir
gouvernement marocain

Auberge espagnole ou gouvernement marocain

En darija, on dit que « ketret el hemme kaddehhek », une variante du fameux « mieux vaut en rire »… Et c’est vrai que lorsqu’on voit les évolutions et circonvolutions de la politique marocaine, cela prête à sourire, voire à rire, et peut-être même, n’eût été l’importance de la chose, à s’esclaffer…

Ouvrir
gouvernement

Le gouvernement s’annonce pléthorique et peu homogène

La classe politique au Maroc n’a jamais été véritablement lisible. Depuis l’aube de l’indépendance et les premiers exercices électoraux, il y a eu des partis du Mouvement national, auxquels le roi défunt Hassan II avait opposé des partis à sa dévotion. Il y avait alors les partis démocratiques, et ceux dits de l’administration. Le temps […]

Ouvrir
constitution

Faut-il changer la Constitution ?

En son article 47, la Constitution marocaine de 2011 dispose que « le Roi nomme le Chef du Gouvernement au sein du parti politique arrivé en tête des élections des membres de la Chambre des Représentants, et au vu de leurs résultats ». Et c’est très exactement ce qu’a fait le roi Mohammed VI, dès le 10 […]

Ouvrir
politique

Syriza, Podemos, Benkirane et Trump… la vague ne fait que commencer

L’heure n’est plus à la politique, mais au populisme. Elle n’est plus à l’idéologie, mais à la posture, aux réseaux sociaux, aux peuples déçus par les uns, les anciens et les classiques, et attirés par les autres, les nouveaux et les tribuns.

Ouvrir
Élections

Élections, J+30… et maintenant?

Un mois, jour pour jour, s’est écoulé depuis l’annonce des résultats des élections législatives, et toujours rien à l’horizon… Pas de majorité qui se dessine, et encore moins une ébauche de gouvernement qui se profile, sachant que pour la seule affectation des départements ministériels, et les noms qui y seront désignés, il faut au moins […]

Ouvrir
RNI

Quel avenir pour le RNI, maintenant?

Après 40 ans d’existence, le RNI n’a eu que trois présidents, Ahmed Osman, de 1978 à 2007, Mustapha Mansouri, de 2007 à 2010, Salaheddine Mezouar de 2010 à samedi dernier.

Ouvrir