logo-mini
UA

Que va changer le retour du Maroc à l’UA ?


Partager

UA

La Chambre des conseillers a adopté à l’unanimité, hier lors d’une session plénière, le projet de loi N° 01.17 portant approbation de l’acte constitutif de l’Union Africaine (UA). Le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, s’est félicité du haut esprit de nationalisme dont ont fait preuve les deux Chambres du Parlement.

Le ministre n’a pas manqué de relever que les réactions crispées de certaines parties est une preuve éloquente de l’appréhension et de la gène que suscite l’efficience de cette politique, soulignant que la politique du Maroc « n’est dirigée contre personne. Au contraire sa main est tendue à tout le monde dans le cadre du respect de la souveraineté des Etats ».

Un retour à l’UA sur lequel on se penche tout de suite avec nos chroniqueurs. Le dossier du Maroc est presque bouclé, la grande majorité des pays africains étant d’ailleurs favorables à un retour du Royaume. Notre invité de lundi dernier, le professeur Mustapha Rezrazi a déclaré que la présence de la pseudo RASD ne constituerait pas un obstacle au travail du Maroc.


Poster un Commentaire

trois − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.