logo-mini
Shandong Ruyi

Sandro et Maje sous contrôle chinois


Partager

Shandong Ruyi

Le groupe Shandong Ruyi acquiert une participation majoritaire dans la société française de prêt-à-porter qui regroupe trois griffes de mode haut de gamme : Sandro, Maje et Claudie Pierlot.

Aucun montant n’a été communiqué mais des sources proches du dossier indiquent que l’opération valoriserait le groupe de prêt-à-porter français à 1,3 milliard d’euros.

Dans son communiqué, Shandong Ruyi, l’un des principaux fabricants de textiles en Chine, déclare investir dans la société pour booster son développement international, notamment en Asie.

C’est en tous cas un bon investissement puisque l’entreprise française envisageait encore il y a quelques semaines une introduction en Bourse, et a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires en hausse de 33%.


Poster un Commentaire

19 − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.