logo-mini
Rolls-Royce

Rolls-Royce (moteurs avions) va débourser 760 millions d’euros pour une affaire de corruption sur des marchés étrangers


Partager

Rolls-Royce

L’amende sera versée aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes.

Ces accords (pour l’heure non finalisés) sont relatifs à des accusations datant de 2012, Rolls-Royce étant soupçonné de corruption à travers des intermédiaires sur plusieurs marchés étrangers, précise le groupe dans un communiqué.

Les autorités britanniques soupçonnent le groupe de corruption en Chine, en Indonésie, au Brésil et au Nigeria rapporte l’AFP.

Le paiement de ces amendes devrait mettre fin aux poursuites dont fait l’objet le groupe britannique qui en plus de l’automobile est spécialisé dans la marine et les moteurs pour avions civils et militaires.

Rolls-Royce rappelle que dès 2014, il a fortement réduit le nombre d’intermédiaires auxquels il a recours pour négocier des contrats à l’étranger. Le groupe a aussi adopté un nouveau code de conduite qui doit être signé par chaque employé.


Poster un Commentaire

trois × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.