logo-mini
sextorsion

Récente sextorsion : nous ne citerons pas le nom de la victime lors du débat


Partager

sextorsion

Les recours contre les crimes électroniques, où en est-on au Maroc ?

Un chanteur populaire vient d’en être victime. Une vidéo de lui nu a circulé ces derniers jours sur le web. L’arnaque est connue sous le nom de « sextorsion » et piège de nombreuses victimes, hommes et femmes, connus ou anonymes.

En diffusant ce type de vidéo volée dans un lieu privé, il y a atteinte à la pudeur de la société.

Les médias qui relaient l’identité des personnes dont les photos et les vidéos sont volées sont complices de la violation de la loi et de l’éthique journalistique. C’est pour cela que durant ce débat, nous ne citerons pas l’identité de la personne concernée.

Les gens ne savent pas forcément que l’acte de publier des photos et vidéos volées est interdit par la loi et entre dans le cadre de la violation de la vie privée.

Un ex président de commune s’était déjà suicidé après avoir été la cible de menaces et d’extorsion de fonds au sujet d’une vidéo volée. Des familles sont détruites et ce type d’acte doit être fortement condamné et sanctionné. La loi doit être plus claire, complétée et plus sévère.


Poster un Commentaire

quatorze − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.