logo-mini
OCDE

Rapport de l’OCDE sur le Maroc : l’exploitation du capital humain au cœur du retard du développement


Partager

OCDE

Nous nous penchons sur une information révélée par le magazine TelQuel. L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques estime que le Maroc devrait se concentrer sur ses compétences, sa compétitivité et la cohérence des politiques publiques. Elle souligne « un retard important en termes d’accumulation de capital humain, qui pénalise la productivité du travail ». Pour l’OCDE « seuls 58% des Marocains sont scolarisés au niveau du collège contre 90% au Vietnam ou en Turquie ».

Le rapport de l’OCDE analyse également le modèle de développement du Maroc basé sur un « rôle affirmé de l’État dans l’économie notamment en termes d’investissement ». Pour l’OCDE comme pour la banque mondiale, « ce modèle est appelé à évoluer pour répondre à ses propres limites ainsi qu’aux transformations de l’économie mondiale ».


Poster un Commentaire

14 − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.