logo-mini
question

Posons les vraies questions


Partager

question

Qui, dans l’état actuel des choses, dites, vues, entendues, partagées, diffusées… Mises en ligne peut se prévaloir d’une véritable volonté de savoir : c’est-à-dire de réellement diagnostiquer le Présent ? C’est-à-dire “l’Etat actuel de nos vies” : c’est la question centrale, mais sans doute trop essentielle pour que ceux que nous appelons, par habitude, “responsables” politiques, s’en préoccupent, trop occupés qu’ils sont à renforcer leurs petits pouvoirs… Qui passent nécessairement par le niveau zéro de la parole politique !

Il appartient donc aux Citoyens de se sentir totalement libres de poser la ou les questions qui touchent à “l’Etat de nos vies”, sans peur et sans violence. Mais avec une exigence accrue, rendue puissante par les nécessités du moment que nous vivons : un basculement comme peu de générations en connaissent. Ce moment, rare, passionnant, difficile, suppose de revoir nos modèles, de nous engager pour l’Essentiel, la Perpétuation de la Vie, Sociale, Politique, Economique, Culturelle et bien sûr Spirituelle…

La création du Sens Commun suppose donc de refuser, de manière radicale, l’usage qui est fait, de ce qui ne peut plus porter, décemment, le nom d’information… Cette indécence, elle se veut l’arme suprême des puissants, car elle ne fait que cacher, soit leurs incompétences, soit leur cynisme, soit les vrais malheurs du Monde. Armons-nous de vraie pensée, re-questionnons les Fondamentaux : Qu’est-ce qu’un Humain, une Société, la Politique, le Lien, le Sens, la Loi, le Bonheur, la Foi, le Différent et le Commun, etc. Et nous verrons que, passé au crible de ces fondements de l’Humanité, aujourd’hui, rien de ce que l’on dit, de ce qui “circule” ne résiste vraiment…

Nous avons un ennemi, commun : La Médiocrité, en ce qu’elle a, pour certains, de plus savoureux… Celle-ci se reconnait au fait qu’elle divise, crée les haines nécessaires, plus qu’elle n’oppose. Car toute opposition suppose intelligence et respect. Au nom de ce que la Médiocrité détruit, au quotidien, dans les médias, à la TV, sur les Réseaux Sociaux, etc. Sachons désormais lui refuser droit de cité.

Parlons-nous, sans laisser les moyens divers et variés de la Médiocrité, arme des puissants dirigée vers les “Esprits occupés” nous prendre, pour nous diviser. Opposons-nous vraiment, sur les grandes questions, c’est là la marque d’une société digne de ce nom. Toutes les affaires, récentes, qui font, plus épais et plus nauséabond qu’il ne le fût jamais, le lit de la haine, du ressentiment… Toutes ces choses participent d’un projet de détournement des vraies questions, de ces fondements, dont nous parlions plus haut, qui doivent, répétons-le, devenir les fondations du Tribunal devant lequel, nous Citoyens, ferons désormais comparaître la Médiocrité, sous toutes ses formes. Et posons, enfin, les vraies questions !


Poster un Commentaire

8 − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.