logo-mini
Polémique autour du top management de Volkswagen

Polémique autour du top management de Volkswagen et des bonus


Partager

Polémique autour du top management de Volkswagen

Les dirigeants du groupe allemand ont refusé de renoncer à leur bonus.

Malgré les difficultés financières du constructeur automobile suite notamment au vaste scandale de la tricherie aux normes antipollution, les membres du directoire de Volkswagen ne veulent pas sacrifier leur rémunération variable, selon des informations du magazine Der Spiegel qui précise tout de même que les dirigeants sont prêts à une réduction de leur bonus mais pas à un abandon complet.

On rappelle qu’après l’éclatement en septembre du scandale des moteurs diesel truqués, le nouveau patron de Volkswagen, Matthias Müller, (ex Porsche) arrivé en urgence fin 2015 pour remplacer Martin Winterkorn,, avait annoncé très clairement que les employés du groupe allaient devoir je cite « se serrer la ceinture, sur tous les plans, depuis la direction jusqu’aux employés ».

Un message qui n’est  visiblement pas du goût de certains hauts dirigeants du groupe.

La découverte de l’installation sur onze millions de voitures d’un logiciel capable de tromper les contrôles antipollution et de faire passer les véhicules pour plus respectueuses de l’environnement va pourtant coûter des milliards d’euros au constructeur.

Un montant et une facture encore difficiles à estimer car les rappels de véhicules, les plaintes de clients, concessionnaires et pays sont complexes et multiples et sujettes à négociations.


Poster un Commentaire

3 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.