logo-mini
PJD

Le PJD traverse-t-il sa pire crise interne ?


Partager

PJD

Alors que les statuts interdisent un 3ème mandat successif à la tête du PJD pour Abdelilah Benkirane, il semble que de son côté l’objectif soit clair, rester coûte que coûte à la tête du parti de la lampe. Pourtant, il y a quelques mois déjà, certains ténors du parti affirmaient déjà qu’un 3ème mandat était impensable et inenvisageable. Abdelilah Benkirane qui, on le rappelle, a par ailleurs démissionné de son mandat de député, tout comme il n’a pas assisté aux débats de la commission qui était chargée de donner des noms de ministrables PJD.


Poster un Commentaire

20 − treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.