logo-mini
Japon

Le péril de la Constitution pacifique du Japon causé par le vieillissement de la population


Partager

Japon

Dimanche, le Premier ministre conservateur japonais, Shinzo Abe, a remporté une large victoire aux législatives anticipées qu’il avait provoquées. Sa coalition conserve sa « super majorité » des deux tiers des sièges à la chambre basse du Parlement. Au pouvoir depuis 2012, il est assuré de rester pour quatre années de plus, jusqu’en 2021, ce qui constituerait un record de longévité pour un chef de gouvernement japonais. Cette large victoire lui donne aussi le mandat de réformer la Constitution pacifiste, écrite d’une main américaine à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son article 9 consacre la renonciation « à jamais » à la guerre.


Poster un Commentaire

11 − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.