logo-mini
kasbah

Patrimoine, matériaux locaux et métiers d’art : les architectes Elie Mouyal et Salima Naji sur la défense de l’artisanat dans la construction


Partager

kasbah

Experts en architecture de terre et bioclimatique, défenseurs des ksours et kasbahs du sud, ils ont participé à la conférence organisée dans le cadre de la 4ème édition du Salon Professionnel de l’Artisanat Minyadina sous le thème: « Impacts énergiques des métiers de l’artisanat liés au secteur du bâtiment : enjeux futurs ».

Elie Mouyal a déclaré, je cite « Dans la construction du bâtiment moderne, le savoir-faire des artisans a largement été exclu et il était temps que les architectes et les artisans travaillent ensemble et se considèrent comme étant les maîtres d’œuvres et d’ouvrages ».

Le bâtiment à faible impact environnemental vise à réduire l’empreinte écologique des bâtiments, tout au long du cycle de vie, en phase de construction, d’exploitation et de déconstruction a-t-il expliqué.

Anthropologue, architecte et auteur, très engagée dans la restauration et la sauvegarde des ksours et kasbah du sud, Salima Naji a insisté dans son intervention sur la nécessaire union entre le travail architectural et le savoir-faire ancestral des maîtres-artisans.

Cette conférence s’est déroulée en présence de la ministre de l’Artisanat, de l’Economie Sociale et Solidaire, Fatima Marouan.


Poster un Commentaire

4 + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.