logo-mini
BNRM

Patrimoine, design et communication : l’empreinte culturelle des marques à la BNRM de Rabat


Partager

BNRM

L’événement s’est tenu jeudi à Rabat à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc, organisé par Langages du Sud et Brand Your Moroccan Culture, en partenariat avec le Ministère de la culture et la Biennale de Marrakech.

Le colloque a présenté : une exposition collective d’art contemporain, des conférences, panels et débats ; organisés et pensés par Patricia Defever, le designer Hicham Lahlou, fondateur des Africa Design Awards, Catherine Becker fondatrice de l’Institut de recherche Metis à Shanghai, Mohammed Amine Kabbaj, architecte et Président exécutif de la Biennale de Marrakech, et Stéphane Borraz enseignant parisien en marketing du luxe.

Cinq conférences et tables rondes ont jalonné la journée consacrée au décryptage de l’empreinte culturelle des marques : Jeux de bascule entre art et marques dans la culture chinoise contemporaine.

Puis une table ronde sur le « Made In Morocco » où plusieurs intervenants ont débattu du thème La culture comme élément clé de la marque pays.

L’Enseignant chercheur Stéphane Borraz a enchainé sur le rôle et l’influence des artistes dans la création design et marketing, une conférence titrée : Les artistes prennent leur marques, emploi, contre emploi, jeux et clins d’œil.

Le designer Hicham Lahlou a ensuite pris le relais en animant le panel Marques, culture et design, les clés du succès.

Le colloque « L’empreinte culturelle des marques » s’est achevé jeudi à Rabat avec d’abord une conférence de Mohamed Amine Kabbaj  titrée « La Biennale de Marrakech, porteuse d’image pour le Maroc » Une analyse des apports de l’art contemporain au développement de la marque Maroc.

Le cocktail de clôture a réuni l’ensemble des artistes ayant participé au concours Brand Your Moroccan Culture avec une remise des prix dans 4 disciplines : Arts Plastiques, Pop Arts, Musique et Photographie.

L’exposition et la mise en vente des œuvres sont programmées vendredi et samedi  à la Bibliothèque Nationale de Rabat et lors de la clôture de la Biennale de Marrakech.


Poster un Commentaire

19 + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.