logo-mini
Park Geun-Hye

Park Geun-Hye finit dans la case prison


Partager

Park Geun-Hye

L’ex-présidente sud-coréenne Park Geun-Hye a été arrêtée, dans le cadre du scandale pour corruption ayant mené à sa destitution. Après une audience marathon jeudi, le tribunal central de Séoul a émis un mandat d’arrêt contre l’ex-présidente pour corruption et abus de pouvoir, ainsi que pour avoir livré des secrets gouvernementaux.

Park Geun-Hye, qui se trouvait dans les bureaux du procureur dans l’attente de la décision du tribunal, a été conduite dans un centre de détention près de Séoul. Son arrestation et son placement en détention provisoire constituent une étape de plus dans la disgrâce de la première femme à accéder à la fonction suprême en Corée du Sud.


Poster un Commentaire

6 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.