logo-mini
Switch

La nouvelle console hybride Switch de Nintendo. Lancement le 3 mars.


Partager

Switch

Son prix a été dévoilé vendredi par le groupe japonais et il est élevé, peut-être même trop estiment les experts et investisseurs nippons sondés par Reuters et qui craignent la console ne puisse pas convaincre les consommateurs qui jouent sur smartphones.

La Switch, on vous en parlait, est un appareil hybride, à la fois console de salon lorsqu’elle est plugée à une télé et équipement mobile dotée de son propre écran. Nintendo entend la commercialiser au tarif de 300 dollars.

Selon les analystes, la Switch sera livrée avec une gamme de jeux plus large que la Wii U du fait que la nouvelle console sera  équipée d’une puce basée sur l’architecture du fondeur ARM Holdings, celle qui équipe la plupart des smartphones.

D’après Nintendo, une cinquantaine d’éditeurs de jeux développent actuellement 80 titres pour la Switch, huit devraient être disponibles au lancement. Parmi eux ; la franchise Zelda.

L’objectif du groupe nippon est ambitieux: vendre deux millions d’exemplaires de la Switch d’ici fin mars, rapporte Thomson Reuters.

Alors certes aux États-Unis, son prix sera le même que celui de la Wii U lancée en 2012, mais au Japon, elle est plus chère de 20%.

En réaction à l’annonce du prix de vente de la nouvelle console, l’action Nintendo a chuté de 6% à la clôture de la Bourse de Tokyo.


Poster un Commentaire

deux + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.