logo-mini
parfumerie

La niche de la haute parfumerie enregistre la croissance la plus forte du secteur parfumerie sélective


Partager

parfumerie

Après 70 ans d’absence, le malletier-maroquinier dévoile sept parfums, positionnés ultra-luxe, une niche estimée à 1 milliard d’euros en vente consommateurs, soit environ 10% du marché de la parfumerie sélective rapporte le quotidien français Les Echos.

Le segment de la haute parfumerie a connu une hausse de 15% en 2015, la croissance la plus rapide du secteur.

En effet, la progression annuelle du parfum sélectif dans son ensemble est estimée à 3% ou 4% d’ici 2020 (Euromonitor) .

C’est donc un lancement stratégique pour la maison mère LVMH qui considère ce segment comme un important relais et gisement de croissance.


Poster un Commentaire

trois − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.