logo-mini
France

Musulmans de France : une enquête invalide la théorie du remplacement


Partager

France

C’est une étude inédite dans la mesure où elle fournit des renseignements sur les musulmans de France, alors que les statistiques ethniques et religieuses sont strictement encadrées par la loi française.

Alors que dit l’enquête? Eh Bien que la deuxième religion de France, l’islam reste démographiquement très minoritaire. Selon l’Institut Montaigne, les musulmans comptent pour 5,6% des habitants de métropole, un chiffre qui grimpe à 10% dans la catégorie des moins de 25 ans. Autres renseignements : trois musulmans sur quatre sont Français (dont 50% de naissance), 30% ne fréquentent jamais la mosquée et 60% ont « un rapport distancié ou inexistant aux lieux de culte ».

Sur le voile : 65% des musulmans – alors il écrit de religion ou de culture – se déclarent favorables au fait de le porter. 24% se disent également favorables au principe du port du voile intégral. Les résultats montrent d’ailleurs que les femmes y sont plus attachées que les hommes : le port du voile est rejeté par 26% des hommes et seulement par 18% des femmes.

Ces chiffres ne sont pas exhaustifs,  mais ouvrent la porte à de nouvelles polémiques.


Poster un Commentaire

huit − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.