logo-mini
El Outmani

Mr El Otmani, appliquez le Coran et suspendez les prêches du vendredi immédiatement!

Partager

Mr El Otmani, appliquez le Coran et suspendez les prêches du vendredi immédiatement!

Dieu accepte aussi la prière à la maison et nous exhorte de ne pas aller droit vers les catastrophes.

« وأنفقوا في سبيل الله ولا تلقوا بأيديكم إلى التهلكة وأحسنوا إن الله يحب المحسنين  »

S2v 195 سورة البقرة – الآية

Au moment où le Maroc se rapproche du point de bascule épidémiologique, c’est à dire de l’apparition du premier foyer communautaire infecté, dit cluster pour les anglo-saxons, les prières du vendredi dans les mosquées auront bien lieu ce vendredi. Traditionnellement, la sunna veut que les adeptes de la prière du vendredi soient collés les uns aux autres et qu’à la fin de la prière les fidèles saluent l’Imam, main et bises à l’appui.

Parallèlement, le rassemblement évangéliste de Mulhouse en France a été, selon des observateurs français, le principal déclencheur du premier cluster en France, à partir duquel les autorités d’Emmanuel Macron ont perdu la chaîne de transmission du virus. En épidémiologie, c’est précisément ce point de bascule qui caractérise la première montée, irréversible, de la courbe exponentielle de contagion.

Le Maroc, avec ses sept cas de coronavirus confirmés à ce jour, fait tout pour ne pas laisser apparaître le premier foyer communautaire infecté. Mais avec plus de 50.000 mosquées dans le pays, nous avons 50.000 chances de créer le premier cluster du virus. Le ministre de la santé a t il prévenu le ministre des habous et des affaires islamiques au sujet de ce risque?

Probablement. Mais ce dernier, vu la sensibilité de la question religieuse, a t’il le courage de suspendre les prières du vendredi dans les mosquées? Des milliers de mosquées ont la capacité de recevoir en milieu confiné plus de mille fidèles, alors que le ministère de l’intérieur, il y a une semaine déjà, avait interdit tout rassemblement de plus de mille personnes en milieu confiné. C’est dire que l’Etat craint la colère de certains prédicateurs dont les plus virulents n’ont pas hésité à lancer sur les réseaux sociaux « vous craignez le conronavirus mais ne craignez vous pas Allah? ».

L’Arabie saoudite, qui avait interdit l’accessibilité aux lieux saints dès l’apparition des premiers cas du virus dans les pays avoisinants, n’a pas hésité à faire appel à la raison au-delà de tout un corpus religieux, notamment des hadiths rapportés au prophète de l’Islam dans Sahih Alboukhari, dont le célèbre Hadith rapporté par Abi horaira : “ aux portes de Médine se trouvent des anges, l’épidémie et le Dajjal n’y entrent pas ». Tiens tiens !

Monsieur le ministre, si pour une fois les Wahhabites ont mis de côté la religion des hommes qu’ils enseignent à leurs enfants, prônez la religion de Dieu et suspendez immédiatement les prêches du vendredi dans les mosquées.


Poster un Commentaire

un × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.