logo-mini
luxe

Au Moyen-Orient, le secteur du luxe ralentit


Partager

luxe

Plusieurs raisons à cela : chute des prix du pétrole, fluctuations défavorables des taux de change, baisse de la fréquentation touristique à Dubaï, et incertitudes économiques en Arabie saoudite.

Dans les pays du Golfe, la croissance du secteur du luxe est tombée à 1% l’an dernier contre plus de 5% en 2014. Le Moyen-Orient représente 4% du marché mondial du luxe soit 8 milliards de dollars.

Et pour 2016, les perspectives ne sont pas bonnes, l’Arabie saoudite, premier consommateur de produits de luxe dans la région, pourrait instaurer une TVA de l’ordre de 5%.

À Dubaï, autre grand pôle du luxe, on s’inquiète de la chute de la fréquentation des riches touristes russes. En 2015, leur nombre a baissé de moitié aux Émirats.


Poster un Commentaire

4 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.