logo-mini
CNDH

Mourad Erraghib, Directeur de coopération et relations internationales, au CNDH


Partager

CNDH

Le Maroc est donc tenu de mettre en place un mécanisme national de prévention de la torture. C’est ce qu’a souligné le président du Conseil national des droits de l’Homme, Driss El Yazami, à l’ouverture de la réunion régionale des mécanismes nationaux de prévention de la torture en Afrique du Nord. Ce faisant, le Royaume répondra, selon le président du CNDH, à une ancienne demande de la société civile ainsi qu’à une recommandation contenue dans les différents rapports du CNDH et avant lui du CCDH.


Poster un Commentaire

un × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.