logo-mini
Moschino

Moschino : un défilé pop et décalé peuplé de princesses Disney twistées par Jeremy Scott


Partager

Moschino

Le show n’a pas déçu, l’esprit ludique, décalé et cool de la maison italienne est bien présent, avec cette fois comme inspiration de fond : l’univers des poupées de papier ou paper dolls.

Les références à l’univers de l’enfance planaient sur tout le défilé, motifs trompe-l’œil, perfectos en cuir mais à smiley, ou robe noire rétro et sexy mais avec un col bateau brodé de dessins ours en peluche.

Moschino a multiplié les clins d’œil aux codes Walt Disney : des robes de princesses imitant celles des dessins animés célèbres : Cendrillon, ou Blanche Neige, mais twistées par Jeremy Scott en mode pop ou street art.


Poster un Commentaire

18 − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.