logo-mini
Chellah

Mawazine : les rythmes du monde programmés sur la scène intimiste du Chellah


Partager

Chellah

La scène la plus exclusive, la plus intimiste et la plus élégante, le Chellah et ses remparts ocres avec vue sur la vallée du Bouregreg. Au programme ce soir, violon et chant de Maqam Roads. Mardi, musiques du monde au crépuscule dans les ruines romaines et la nécropole mérinide, au son de la guitare flamenco de Juan Gómez “Chicuelo”. Et mercredi 17 mai, place au Brésil. Le groupe de la chanteuse Agathe Iracema investira la scène du Chellah avec des rythmes métissés aux accents Jazz.


Poster un Commentaire

14 + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.