logo-mini
Mövenpick

Marrakech : le Mövenpick Mansour Eddahbi en soft opening. Son nouveau design par le studio parisien MHNA. Une trilogie eau, cuivre et végétation.


Partager

Mövenpick

Complètement réaménagé après trois ans de travaux, pour un investissement d’un milliard de dirhams, l’hôtel est un cinq étoiles de 500 chambres et suites, 6 restaurants, un spa Cinq Mondes et un accès direct au Palais des Congrès et ses 6000 m2 d’espace de conférences et auditoriums.

Entièrement repensée, l’architecture d’intérieur et le design du Mansour Eddahbi sont signés par le studio parisien MHNA. Une équipe qui a travaillé pour l’Hôtel Martinez à Cannes, le Grand Hôtel de Cabourg, le East West à Genève, et à Paris les Jardins de la Villa et l’Hôtel du Louvre notamment.

Pour le Mövenpick Marrakech, Ils ont travaillé la trilogie eau, cuivre et végétation comme fil conducteur dans tout l’établissement, et comme symbole de l’histoire du Sultan Mansour Eddahbi.

Une entrée habillée de feuilles de cuivre d’une épaisseur de 0,2 micron. Chacune posée à la main en suivant une technique similaire à celle de la dorure à la feuille d’or.

Les designers de MHNA ont fait du lobby une oasis, surmonté d’un lustre géant en cuivre et inox, en forme de goutte d’eau ; 12 mètres de haut et sur 3 mètres de diamètre, 935 bougies LED et 500 kg de feuilles de cuivre de 2 mm.

Un moucharabieh inox de 10 tonnes qui a exigé un an d’étude, et fixée sur une verrière à 10 m de hauteur, une sphère armillaire géante en carbone et finition cuivre.

Les métiers d’art marocains ont la part belle dans cette scénographie de même que la lumière dont les 740 photophores qui éclairent la promenade de l’hôtel.

Parmi les matériaux locaux : les revêtements cuir mais découpés au laser comme une dentelle, la pierre de Taza et le zellige des fontaines traité en bleu marine et noir.


Poster un Commentaire

4 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.