logo-mini
Majorelle

Marrakech : le Jardin Majorelle fête ses 70 ans en tant qu’espace public


Partager

Majorelle

L’artiste-peintre Jacques Majorelle y a vécu et travaillé sans relâche, déclarant même « Ce Jardin est une tâche terrible, à laquelle je me donne tout entier. Il me prendra mes dernières années et je tomberai épuisé, sous ses branches après lui avoir donné tout mon amour ». Mission plus que réussie puisque son jardin accueille aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de visiteurs chaque année.

Restauré par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, il est aussi l’un des lieux les plus photographiés de Marrakech pour ses contrastes de bleu intense, jaune vif, une bichromie signature, sur les murs de la villa du peintre, les zelliges des bassins d’eau et fontaines autour des variétés rares de cactus, yuccas et nymphéas collectés par Jacques Majorelle au fil de ses voyages à travers le monde.

Ouvert au public en 1947, le jardin fut abandonné avant d’être sauvé d’un projet immobilier, en 1980, par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui le rachètent et font appel au paysagiste américain Madison Cox pour lui redonner vie.

Aujourd’hui, 70 ans après, il abrite aussi un Musée Berbère, inauguré en 2011 et consacré à la culture amazigh, son patrimoine et ses arts décoratifs. Un espace financé grâce aux recettes du Jardin Majorelle, des recettes qui contribuent aussi au financement du Musée Yves Laurent dont l’ouverture est prévue le 19 octobre 2017.


Poster un Commentaire

trois × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.