logo-mini
Algérie

Maroc-Algérie : l’incident diplomatique de trop ?


Partager

Algérie

Le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a exprimé, ce samedi 22 avril 2017, à l’Ambassadeur d’Algérie à Rabat, la profonde préoccupation des Autorités marocaines, suite à la tentative de 54 ressortissants syriens, entre le 17 et le 19 avril courant, d’entrer illégalement, à partir de l’Algérie, sur le territoire marocain au niveau de la zone frontalière de la ville de Figuig.

L’Algérie doit assumer sa responsabilité politique et morale à l’égard de cette situation, poursuit le communiqué, relevant que le drame humanitaire que vivent ces populations syriennes ne devrait pas constituer un élément de pression ou de chantage dans le cadre de l’agenda bilatéral. Il est immoral et contraire à l’éthique de manipuler la détresse morale et physique de ces personnes, pour semer le trouble au niveau des frontières maroco-algériennes, déplore la même source.

Dans un geste de réciprocité, l’ambassadeur du Maroc à Alger, Lahcen Abdelkhalek, a été convoqué au Ministère algérien des Affaires Étrangères, pour lui exprimer « le rejet catégorique » des « graves accusations » portées par les autorités marocaines au sujet des immigrants syriens refoulés vers Figuig.


Poster un Commentaire

quinze − quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.