logo-mini
diamant

Sur le marché mondial des pierres précieuses, c’est la reprise


Partager

diamant

Ce que confirment les nouveaux résultats du géant russe du diamant, le groupe sibérien Alrosa. Il renoue avec les bénéfices au troisième trimestre, après avoir subi le coup de frein sur le marché des diamants, en partie en raison du ralentissement de l’économie chinoise.

En 2016, la reprise de la demande pour les diamants a entraîné les volumes de ventes à la hausse et a réduit les stocks du groupe.

À l’arrivée pour Alrosa détenu au deux tiers par l’État russe, un chiffre d’affaires en hausse de 70%.


Poster un Commentaire

5 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.