logo-mini
football

Manque d’infrastructures et programmation catastrophique : le football marocain au fond du gouffre


Partager

football

Alors que certains championnats européens ont disputé hier leur 10ème journée de la saison actuelle, au Maroc, la tenue du championnat semble plus compliquée et pour cause… Le Kaoukab de Marrakech et l’Olympique de Safi ont disputé leurs 6 matchs, tandis que le FUS de Rabat par exemple n’en a joué que 2.

De plus, les trois plus grandes équipes du Royaume, à savoir le Wydad, le Raja et les FAR sillonnent le Maroc depuis plusieurs mois, pour trouver un stade où accueillir leurs matchs. Hier, le Raja a même menacé de se retirer du championnat. Demain, le Wydad jouera son match à une heure plutôt contraignante pour le public notamment vendredi à 15h, à cause de l’indisponibilité du terrain de Rabat. Une programmation jugée catastrophique par les supporters et les joueurs eux-mêmes, et pour un football qui se veut pourtant professionnel.


Poster un Commentaire

13 + deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.