logo-mini
Mamoun Salaj

Mamoun Salaj, chanteur, comédien


Partager

Mamoun Salaj

Et dans l’actualité culturelle, on termine cette édition en beauté et en musique avec Jacques Brel. 39 ans déjà que l’artiste nous a quitté et son répértoire n’a pas pris une ride. Le 5 novembre 1959, Jacques Brel passe pour la première fois en vedette à Bobino. Parmi ses nouvelles chansons, La Valse à Mille Temps et Ne Me Quitte Pas. Un cri d’amour paroxystique qui bouleverse d’abord la France et ensuite, le reste du monde.

Le journal « La Croix » écrit même, « En écoutant cet homme qui supplie, qui pleure, qui se traîne aux pieds de la femme qu’il aime et qui ne veut plus de lui, le public parisien retient son souffle ». Le lendemain, les journaux reprennent à l’envi la formule d’Édith Piaf, choquée par ce qu’elle considère comme un manque de dignité virile : « Un homme ne devrait pas chanter ça ». Jacques Brel a la rage de vivre, et faire son portrait relèverait même de l’insurmontable tant il a fait montre d’une personnalité faite de contradictions et à la fois si entière.


Poster un Commentaire

trois × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.