logo-mini
Apple

L’UE inflige une amende record à Apple : 13 milliards d’euros. Le dossier se politise.


Partager

Apple

13 milliards d’euros, c’est le montant que l’Union Européenne ordonne à Apple de verser, au titre d’impôts impayés à l’Irlande rapporte Reuters.

La Commission Européenne a conclu que les arrangements fiscaux entre Dublin et Apple correspondent à une aide publique illégale.

Apple a annoncé son intention de faire appel de cette décision.

« Le cas soulevé par la Commission concerne non combien Apple paie d’impôts mais comment le gouvernement collecte l’argent. (La décision) aura un effet profond et dommageable sur l’investissement et la création d’emplois en Europe », a déclaré la firme à la pomme dans un communiqué.

À Dublin, le ministre des Finances Michael Noonan se déclare en « profond désaccord » avec la décision de l’UE et a confirmé qu’il demanderait au conseil des ministres l’autorisation de faire appel.

Aux États-Unis, la Maison blanche se dit « préoccupée » par ce dossier.

À noter; ce montant, 13 milliards d’euros, est 40 fois plus important que les précédentes sommes réclamées par la Commission Européenne dans des cas similaires. Il pourrait être revu à la baisse a précisé l’exécutif européen, si d’autres pays réclament plus d’impôts auprès d’Apple, rapporte Reuters.


Poster un Commentaire

sept + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.