logo-mini
grève

Loi sur la grève : le gouvernement fuit-il ses responsabilités ?


Partager

grève

Le projet de loi organique sur le droit de la grève a été validé hier à Tanger par le conseil des Ministres.

L’Economiste regrette que le projet ait été préparé en catimini, sans la concertation des syndicats, pourtant principalement concernés. Beaucoup de nouveautés y figurent : le délai de préavis, les secteurs interdits de grève, le service minimum, les sanctions contre ceux qui entravent les libertés de travail … Pour rassurer, le gouvernement fait valoir la représentativité des syndicats dans la Deuxième Chambre, qui pourra faire des propositions et apporter des amendements.


Poster un Commentaire

treize − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.