logo-mini
armes

L’industrie des armes est-elle la plus grande gagnante des tensions géopolitiques ?


Partager

armes

En hausse de plus de 8% entre 2012 et 2016, le commerce mondial des armes à feu a atteint un pic en volumes depuis la fin de la guerre froide, il y a près de 30 ans. 

Selon un rapport publié ce lundi par l’Institut international des études pour la paix de Stockholm (SIPRI), le commerce des armes ne s’est jamais aussi bien porté depuis de le début des années 1990, qui ont marqué la dislocation de l’URSS et la fin de la guerre froide. Un commerce qui se caractérise aujourd’hui par un afflux plus important d’armes vers deux régions du globe, le Moyen-Orient et l’Asie-Océanie, et la prédominance d’un exportateur, les États-Unis.


Poster un Commentaire

1 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.