logo-mini
administration

Légalisations, fiches de police… : l’administration n’a pas confiance en les citoyens


Partager

administration

Nous sommes revenus hier sur le discours royal prononcé à l’occasion de la rentrée parlementaire. Le souverain avait notamment remis en question l’efficacité de l’administration marocaine et sa capacité à servir les citoyens dignement.

Ce matin, nous nous penchons sur un des aspects de la lourdeur administrative au Maroc : la multiplicité des documents souvent exigés pour de banales opérations. Les citoyens marocains se voient toujours demandés de fournir des pièces justificatives à n’en plus finir, comme la fiche de police, des photocopies et signatures légalisées… etc.


Poster un Commentaire

dix-sept − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.