logo-mini
Buccellati

Joaillerie : la maison italienne Buccellati passe sous pavillon chinois


Partager

Buccellati

Célèbre pour ses bijoux délicats à effet dentelle et ses créations inspirées de la Renaissance, Buccellati vient d’être cédée au conglomérat chinois Gangtai Group par le fonds d’investissement italien Clessidra et ce, à hauteur de 85% du capital.

Fondée en 1919 par Mario Buccellati, la société a connu une forte croissance dans les sixties sous la direction de Gianmaria Buccellati avec des ouvertures de  boutiques à Paris, place Vendôme, Hong Kong, Tokyo et Monaco. Une expansion à l’international qui s’est matérialisée par des ventes en hausse de 60% depuis 2013.

La famille fondatrice qui avait cédé le contrôle de son entreprise au fonds Clessidra en 2013, conserve 15% du capital.

Dans la joaillerie italienne, plusieurs maisons ont été rachetées ces dernières années. Bulgari par LVMH en 2011 pour 3,7 milliards d’euros et Pomellato par le groupe de luxe français Kering en 2013.


Poster un Commentaire

douze + quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.