logo-mini
luxe

Industrie du luxe en Europe, l’impact des attentats terroristes de Paris et Bruxelles commence à être chiffré


Partager

luxe

Le taux d’occupation dans les hôtels parisiens accuse une baisse de 13% depuis le début de l’année, selon les chiffres du cabinet spécialisé MKG Group.

Le revenu par chambre disponible, indicateur clé de l’hôtellerie, enregistre lui aussi une baisse du même ordre. Un premier trimestre difficile pour le luxe sur le vieux continent donc, en raison de cette chute du tourisme en France.

Les achats effectués en Europe par la clientèle touristique ont reculé de 2% en février, avec une chute de 10% en France, de 15,5% en Allemagne et de 1,9% au Royaume Uni, avec toutefois de bien meilleures performances en Italie, une progression de 10,5%  et de 28,6% en Espagne, selon les chiffres de Global Blue, spécialiste de la détaxe.

Les dépenses des acheteurs chinois, qui représentent un tiers du marché mondial du luxe, ralentissent nettement. Elles ont affiché une hausse à 5% en février 2016, soit leur plus faible progression depuis août 2014.

Les attentats tragiques de Bruxelles portent un nouveau coup aux secteurs de l’hôtellerie et du luxe, déjà fragilisés par les attaques de novembre à Paris.


Poster un Commentaire

neuf − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.