logo-mini
Marriott

Le groupe hôtelier américain Marriott International ne semble pas connaitre la crise


Partager

Marriott

En décuplant ses bénéfices en 2016, il s’engage dans de nouvelles perspectives de croissance en 2017.

En effet, grâce à l’acquisition de Starwood, propriétaire de 68 000 chambres dans le monde entier, le groupe propriétaire d’hôtels haut de gamme a affiché une croissance de 21% par rapport à l’année précédente. Durant le quatrième trimestre de la période, 334 millions de dollars ont été totalisés, soit une augmentation de 15% comparé à la même période en 2015. Résultat, Marriott détient désormais le conglomérat hôtelier le plus important du monde entier. Une performance qui semble bien booster la firme qui souhaite désormais se lancer dans la construction de nouveaux hôtels.

À noter qu’1 hôtel sur quatre en construction est la propriété du groupe américain. 1/3 d’entre eux le sont en Amérique du Nord. À croire que le géant vise à monopoliser l’ensemble du marché mondial de l’hôtellerie.


Poster un Commentaire

dix-neuf + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.