logo-mini
Attijariwafa bank

La Fondation Attijariwafa bank et l’INPT présentent la 21ème édition du cycle de conférence « Échanger pour mieux comprendre »


Partager

Attijariwafa bank

La Fondation Attijariwafa bank a co-organisé avec l’Institut National des Postes et Télécommunications de Rabat, à travers le SOFT CENTRE, ce Jeudi 29 Septembre 2016, la 21ème édition de son cycle de conférences « Échanger pour mieux comprendre », sous le thème « Innovation technologique et performances sectorielles : études de cas et retour d’expériences ». Luxe Radio a suivi pour vous les débats.

Pour cette nouvelle édition, l’ambition de ce cycle de conférences a été de mettre en avant les innovations logicielles 100% marocaines et de répondre aux attentes spécifiques des entreprises dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et des services.

Ont été présents à cette rencontre : Bedreddine Benameur, Directeur de l’INPT, Azzedine El Mountassir Billah, Directeur Général de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications, Mouna  Kably, Responsable du pôle Edition & Débats au sein de la Fondation Attijariwafa bank, Jamal Benhamou, Directeur Général de Soft Centre, Koudama Zeroual, Directeur marketing et communication de Wafa assurance, Youssef Cheikhi, Directeur communication de l’ANAPEC , Zouheir Lakhdissi, Directeur Général de Dial Technologies, Omar Benchekri Fondateur de Magnav et Saloua Benmehrez, Directeur Exécutif du groupe Attijariwafa bank, en charge de la Communication Groupe et de la Fondation Attijariwafa bank, cette dernière a rappelé l’attachement du Groupe à l’innovation et la place centrale qu’elle occupe dans ses priorités, matérialisée par les produits innovants et l’amélioration continue de la qualité de service à la clientèle.

« Grâce à l’innovation permanente de nos process, nous avons réussi à relever le défi de l’internationalisation et à nous hisser, en quelques années, parmi les groupes bancaires panafricains de référence. Nos efforts en matière d’innovation concernent également les diverses activités de notre Fondation », a déclaré Mme Saloua Benmehrez.

Le Directeur Exécutif du groupe Attijariwafa bank a, par la suite, invité les jeunes à impulser, par leur créativité, un nouveau souffle au développement du Maroc, pour le hisser parmi les pays qui comptent en matière d’innovation, en Afrique et dans le monde. La parole a ensuite été donnée à trois développeurs de solutions et à quatre sociétés utilisatrices pour partager le fruit de leur collaboration.

Dans l’agriculture, AGRIDATA CONSULTING a développé pour le compte de DELASSUS, premier progiciel marocain de gestion intégrée de la production agricole, LG All In One. Ce progiciel a permis à DELASSUS d’améliorer sa productivité tout en optimisant son process de production. Dans l’industrie, MAGNAV a développé pour HYUNDAI, un système d’exploitation sous Android qui permet, entre autres, une géolocalisation des revendeurs et garages agréés par le constructeur automobile.

Enfin, DIAL TECHNOLOGIES a déployé une offre de service sur mobile pour WAFA ASSURANCE. Cette solution permet au client de WAFA ASSURANCE de disposer d’informations sur son mobile telles que la géolocalisation en cas d’accident ou de panne, la localisation de la pharmacie de garde la plus proche, l’annuaire d’urgence, l’accès à l’actualité…

De son côté, l’ANAPEC a bénéficié de cette même solution mobile pour faciliter la recherche de l’emploi, bénéficier de conseils, géolocaliser les agences de l’ANAPEC, etc. Cette rencontre a également permis de rendre compte de l’importance du rôle du SOFT CENTRE dans l’émergence d’un écosystème structuré dans le domaine de l’innovation logicielle, par le rapprochement des trois sphères : ressources universitaires, entreprises utilisatrices et sociétés de solutions logicielles.


Poster un Commentaire

quinze − 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.