logo-mini
Flambée des prix

Flambée des prix : malgré les annonces et les mesures de précaution, rien n’a été fait


Partager

Flambée des prix

Nous parlions déjà il y a quelques jours avec Ahmed Bayoud, président de l’association « Avec Les Consommateurs », de la flambée des prix des denrées alimentaires pendant le ramadan. Nous y voilà. Et l’année 2017 malheureusement ne dérogera pas à ce qui est devenu un passage tristement obligé. Les produits les plus fortement consommés, comme le souligne Assabah notamment, connaissent une forte augmentation de prix sur les principaux marchés de Casablanca. À titre d’exemple, le kilo de tomates qui se vendait il y a à peine quelques jours 4 dirhams le kilo, se retrouve aujourd’hui à presque 10 dirhams ; même augmentation pour d’autres fruits et légumes, sans parler du prix du poisson.

Interrogé par le journal, un représentant de l’Association marocaine du commerce et des services du marché de gros des fruits et légumes à Casablanca impute cette augmentation à l’absence totale de contrôle et la cupidité de certains commerçants qui profitent de cette période de forte demande pour augmenter leurs marges. Cela est d’autant plus étrange selon lui, qu’à leur sortie des marchés de gros, les prix sont assez bas.


Poster un Commentaire

quatre × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.