logo-mini
Extradition

Extradition vers le Maroc de personnes radicalisées : conséquence directe de l’échec du projet de déchéance de la nationalité


Partager

Extradition

Trois Marocains résidant à Trappes dans les Yvelines en France ont été expulsés fin août vers le Maroc, et ce, en raison de leur proximité avec les milieux radicaux. C’est ce qu’on apprend auprès du ministère français de l’Intérieur. On retrouve parmi eux, les deux frères d’un homme ayant agressé un surveillant à la maison d’arrêt d’Osny (dans le Val d’Oise) en septembre 2016. L’identité du 3ème homme expulsé n’a pas été précisée par le ministère. Depuis l’instauration de l’état d’urgence en France, en novembre 2015, 51 arrêtés ministériels d’expulsion ont été exécutés, ces trois dernières expulsions comprises.


Poster un Commentaire

1 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.