logo-mini
Venezuela

Les États-Unis poussent-ils le Venezuela au bord du précipice ?


Partager

Venezuela

En réponse aux sanctions financières décrétées par Washington contre Caracas, le Venezuela a finalement décidé le 15 septembre dernier de libeller ses ventes de pétrole en yuan chinois, allant ainsi à l’encontre de l’usage international qui veut qu’elles soient libellées en dollars. Caracas suit ainsi d’autres pays : en 2012, l’Iran avait d’ailleurs commencé à accepter de vendre son gaz et son pétrole en yuan, suivi par la Russie en 2015. Une décision qui nourrit le débat sur l’hégémonie du pétrodollar sur le plan international.


Poster un Commentaire

12 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.