logo-mini
Enseignement

Enseignement : être bon client pour devenir bon élève


Partager

Enseignement

Les établissements scolaires d’enseignement privés ont surpris les parents durant cette rentrée avec des prix exorbitants, profitant de l’absence totale de contrôle de l’Etat, souligne Al Massae dans son édition du jeudi.

Par exemple, alors que le prix de l’assurance ne dépasse pas les 150 DH dans les établissements publics, les directeurs du privé demandent de 1000 jusqu’à 2500 DH, ce qui a provoqué l’indignation de l’Association Marocaine de la Protection du Consommateur et bien sûr de nombreux parents d’élèves.


Poster un Commentaire

quatre × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.