logo-mini

Egalité Homme-Femme : que préconise l’Islam?


Partager

Les invités : Fouzia Assouli, Présidente de la Fédération de la Ligue Démocratique des droits des femmes, Moulay Abdellah Cherif Ouazzani, Chroniqueur luxe Radio chargé des questions religieuses et islamologue et Fatema Zaoui, Professeur universitaire

Si l’égalité hommes-femmes est encore un combat à travers le monde, il est, bien évidemment, des pays, des sociétés et des religions qui consacrent plus que d’autres ce principe. Et par ces temps où la stigmatisation et l’amalgame font légion, force est de constater que l’Islam n’est pas réputé dans le monde pour être la religion de l’égalité hommes-femmes. Pour beaucoup, l’Islam méprise la femme et la considère comme un être inférieur ; et l’argument le plus souvent brandi pour appuyer cette idée, c’est l’héritage qui, dans l’islam, est aussi complexe que clair. Une part pour les femmes, deux parts pour les hommes, voilà la prescription coranique qui, pour les théologiens ne supporte pas davantage d’interprétations. D’autres, plus modérés, replaceront cette prescription dans son contexte historique à une époque où la femme n’avait pas du tout le droit d’hériter, et où l’Islam a dans ce sens apporté une révolution, un grand pas vers la consécration des droits de la femme.

Mais au-delà de la question de l’héritage qui continue de faire débat, et à laquelle une grande partie de notre débat cet après-midi sera consacrée, c’est à l’égalité hommes-femmes dans l’islam dans sa globalité que nous nous intéresserons avec nos invités. Car si à la lecture des textes coraniques, on peut relever plusieurs de textes qui appellent à une certaine égalité dans les droits et les devoirs, les récompenses et les châtiments, les permissions et les interdictions, la lecture de certains autres peut laisser perplexes plus d’un. Ceux concernant l’héritage notamment mais aussi ceux qui, pour certains interprètes, sont une incitation à la violence conjugale contre les femmes. Des textes également qui mettent l’accent sur la prédominance des hommes sur les femmes ou encore la valeur du témoignage, le témoignage de deux femmes valent celui d’un seul homme et bien d’autres exemples.

L’Islam est-il égalitaire dans les relations hommes-femmes ? Si oui, est-ce apparent à la seule lecture des textes ou faut-il être théologiens pour le comprendre ? C’est notre débat avec nos invités dans Avec Ou Sans Parure.


Poster un Commentaire

trois × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.