logo-mini
écoles publiques

Les écoles publiques vouées à la disparition : le fruit d’une politique insidieuse…


Partager

écoles publiques

Pourquoi les écoles publiques disparaissent-elles peu à peu, à Casablanca? C’est la question que se posait la semaine dernière Les Inspirations Eco dans son édition du vendredi.

La spéculation foncière et le développement de l’enseignement privé en seraient les principales causes, estime la publication. Des directeurs d’établissements ainsi que des acteurs associatifs militant pour la défense de l’école publique tirent la sonnette d’alarme. Les chiffres sont alarmants. De 2008 à 2015, pas moins de 200 écoles publiques ont fermé leurs portes sur le plan national, dont quelque 135 écoles primaires situées principalement à Casablanca et Rabat.

En raison de l’adoption de cette politique de « fermetures d’établissements publics », les écoles privées ont commencé à prospérer un peu partout à travers le royaume, selon les chiffres officiels.


Poster un Commentaire

deux × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.