logo-mini
Souverain

Discours du Souverain : « la question sociale devient aujourd’hui la question cruciale »


Partager

Souverain

Dans un discours devant le Parlement, pour l’ouverture de la nouvelle année législative, le Roi Mohamed VI a notamment estimé que le modèle de développement de notre pays était aujourd’hui incapable de satisfaire les demandes des Marocains, appelant le gouvernement à le reconsidérer.

Les Marocains ont besoin d’une « justice équitable et efficace », d’un « enseignement de qualité », de « bons services de santé », d’une « administration loin de toute forme de clientélisme », a affirmé le Souverain. Or, le « modèle de développement national (…) s’avère aujourd’hui inapte à satisfaire les demandes pressantes et les besoins croissants des citoyens (…) à réduire (…) les écarts territoriaux et à réaliser la justice sociale », a par ailleurs martelé le Roi Mohamed VI.

Le Souverain a aussi appelé à une mise en œuvre « pleine et entière » du projet de « régionalisation avancée », avec l’établissement d’un échéancier rigoureux, en plus d’une charte avancée de la déconcentration administrative, là encore avec un échéancier. Par ailleurs, le roi a affirmé que les progrès enregistrés au Maroc ne profitaient pas aux « jeunes qui représentent plus d’un tiers de la population. Parmi eux, nombreux sont ceux qui souffrent de l’exclusion, du chômage ».

Sur ce point, le souverain appelle à activer la mise en place du conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative. Enfin, dans son allocution, le roi a par ailleurs annoncé la création d’un Ministère délégué en charge des Affaires Africaines.


Poster un Commentaire

vingt − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.