logo-mini
œuf

Les délices à l’œuf


Partager

œuf

L’œuf est l’aliment incontournable de notre alimentation.  On s’en passe rarement lorsqu’on fait les courses, et notre réfrigérateur n’en désemplit presque jamais. Goûteux, facile à cuisiner et riche en nutriments, il se prête à de nombreuses recettes et se fait indispensable sur toutes les tables, à travers le monde entier.

Je vous propose d’ailleurs de faire un tour d’horizon des meilleures recettes à l’œuf, à tester lors de vos voyages gastronomiques.

Pour commencer, mention spéciale pour les œufs bénédictine. Une version peu légère certes mais savoureuse et réconfortante. La recette se présente sous forme d’un œuf poché déposé sur du jambon et sur un muffin anglais, recouvert par la suite de sauce hollandaise. On raconte que la bénédictine est d’origine newyorkaise, et qu’elle serait inventée par un certain Lemuel Benedict, un « courtier » fortuné de Wall Street à la retraite, qui prenait la plupart de ses repas dans les palaces de Big Apple. Au début des années 80, il avait pour habitude de commander au serveur un petit déjeuner bien copieux : Des toasts grillés et beurrés, des œufs pochés, des tranches de jambon grillé et une touche de sauce hollandaise. Impressionné par la saveur de la recette, Le maître d’hôtel eut l’idée de l’adapter en remplaçant les toasts par un moelleux English muffin. Ainsi,  les œufs Benedict voient le jour et  figurent sur la carte du palace aussi bien pour le petit-déjeuner que pour le déjeuner…

Zoom par ailleurs sur un autre classique de grande Bretagne cette fois-ci, inventé en 1738 dans un magasin de produit de luxe situé à Londres. On parle ici de l’œuf écossais. Un œuf enrobé tout simplement de chair de saucisse de dinde, puis recouvert de chapelure et frit dans de l’huile. Un véritable symbole de la culture britannique !

Du côté du Mexique, nous avons droit aux « œufs divorcés »  ou « Huevos divorciados ». Une appellation loufoque mais qui correspond tout de même à une recette généreuse et appétissante. Il s’agit de deux œufs aux plats placés sur une même assiette, sur des tortillas de mais, frits et nappés chacun d’une sauce différente. Une sauce rouge qui accompagne la majorité des plats mexicains et une autre sauce verte moyennement épicée, composée principalement de tomatillo, une petite tomate verte originaire du Mexique, relevée par de la coriandre et du piment Serrano et Jalapeño. Sur les plats, les deux œufs sont séparés par une purée de haricots qui symbolise le début de leur rupture.

Autre délice à l’œuf à ne surtout pas manquer : le « matambre argentin » qui veut dire littéralement « tue la faim »… Il s’agit là d’un joli plat de roulé de bœuf bien gourmand, garni d’épinards, d’œufs durs, de carottes et d’oignons, qui accompagnaient jadis les voyageurs dans les interminables voyages en diligence à travers la Pampa. Le tout est délicieusement assaisonné et agrémenté d’herbes fraîches, puis servi avec sa délicieuse sauce  de cuisson.


Poster un Commentaire

douze − 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.