logo-mini
Milan

Coups de cœurs et pièces d’exception repérées au Salon du Meuble de Milan, temple mondial du secteur


Partager

Milan

La mode a ses fashion weeks, le design son rendez-vous annuel milanais. 2000 exposants, éditeurs de prestige italiens et internationaux, maisons d’orfèvrerie, argenterie, arts de la table, éditeurs de luminaires et textiles précieux, ou créations d’avant-garde, la capitale lombarde s’est transformée pendant une semaine en scénographie géante sur 200 000 mètres carrés où se pressait une foule de 300 000 visiteurs du monde entier: acheteurs, prescripteurs et médias spécialisés.

Parmi les pièces et tendances phares de cette édition ; les tables basses de la plus italienne des designers espagnoles, Patricia Urquiola, des tables en verre comme marbré, un matériau inédit qui semble liquéfie ou en fusion et des plateaux ovales sur piétements à angles droits pour un contraste de formes. Duo brésilien choc, Humberto et Fernando Campana ont crée des mosaïques en carreaux de ciment à l’inspiration fifties.

Et l’architecte japonais Kengo Kuma a séduit à Milan par ses luminaires poétiques, des suspensions en verre striés, simples mais marquantes. Le rose est très présent en canapé, rose tendre ou rose fané en velours de soie. Le bleu saturé, indigo ou Klein est réinterprété en table de salle à manger ronde par India Mahdavi. Du bleu aussi pour le designer britannique Tom Dixon dans sa nouvelle ligne d’appliques murales en forme de prismes à facettes.

On a remarqué aussi la tendance de l’association bois et métal dans les luminaires et le mobilier : essences exotiques et laiton poli ou ébène et cuivre. Et plus généralement, les formes géométriques reviennent en force, des arrêtes tranchées et des superpositions de plans droits.


Poster un Commentaire

1 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.