logo-mini
frères

Chez nous c’est chez vous


Partager

frères

Deux frères peuvent-ils vivre sous le même toit ?

Immédiatement, instinctivement la réponse est oui, bien sûr !

Sauf qu’à bien y réfléchir, la réponse devrait être toute autre : Set tua Osiris, Abel tua Caïn, Romulus tua Remus… Mon frère n’est donc bien souvent que mon assassin ou ma victime, toute cohabitation pérenne est apparemment impossible.

Les deux fils d’Abraham, Isaac et Ismaël, n’échappent pas à la malédiction de la fraternité. Et leurs descendants sont aujourd’hui encore soumis à cette néfaste rivalité.

L’un des plus graves problèmes de notre temps, c’est la revendication de la terre d’Israël par Ismaël ou autrement dit la revendication de la terre de Palestine par Isaac.

L’ONU, tel un Salomon de salon, a ordonné de couper l’objet disputé en deux pour le partager entre les deux frères. Aucun des frères n’a accepté la sentence et chacun continue à revendiquer l’intégralité du territoire disputé.

Grande Palestine contre Grand Israël.

Aussi douloureux que ce soit de le concéder, le nouveau Président américain fait preuve de lucidité en indiquant ne pas exclure une solution à un seul Etat.

La solution des deux États pour deux peuples apparemment la plus simple a été invalidée par la colonisation israélienne, l’éclatement de l’unité palestinienne et l’impossibilité de parvenir à la constitution d’un Etat palestinien de plein exercice. L’Etat palestinien ne serait rien de plus qu’un bantoustan dans cette solution à deux Etats.

Cette solution à deux Etats avec échange de terres et de populations afin de garantir l’homogénéité de la population israélienne est une solution qui s’apparente à un apartheid d’un autre temps.

La solution à deux Etats sur la base des frontières de 1967, solution de consensus soutenue par la communauté internationale, est désormais une fiction diplomatique et intellectuelle. C’est aussi le meilleur moyen de millénariser le conflit.

La seule véritable alternative possible à la solution à deux Etats, la seule solution pour une paix durable serait un Etat laïc et démocratique où juifs, musulmans et chrétiens seraient égaux en droits et en obligations. Cet Etat ne serait ni juif ni musulman ni chrétien mais serait peuplé de juifs, de musulmans et de chrétiens. Bref, un Etat moderne pour sortir d’un conflit biblique !

Deux frères pourraient alors vivre sous le même toit et la malédiction de la fraternité serait enfin brisée.


Poster un Commentaire

seize + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.